Éditions des femmes - Antoinette Fouque

Éditions des femmes - Antoinette Fouque

La lutte d’Antoinette Fouque (Desfemmes) ne répond pas aux tentations de l'activisme pur et dur, elle défend la place de mère, qui ne peut d'après la théoricienne s’opposer à la libération des femmes. Evidemment, l'auteure a prêté sa plume à plusieurs ouvrages collectifs comme "Mémoire de femme 1974-2004" ou "Génération MLF 1968-2008". Antoinette Fouque détaille la féminologie au fil de plusieurs ouvrages. "Le dictionnaire universel des créatrices" est édité en 2013, il rend hommage à celles qui ont été écartées de l'Histoire depuis quarante siècles.

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

Antoinette Fouque suit dans un premier temps des études dans sa région d'origine avant de s'installer à Paris. La Marseillaise est encore étudiante quand elle se marie. Elle a de qui tenir car son père était un syndicaliste. Antoinette Fouque se retrouve confrontée aux complications que rencontre une femme quand elle assume ses fonctions de mère et de femme tout en exerçant une profession lorsqu'elle devient maman dans les années soixante.

Enseignement et psychanalyse : lesactes militants d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque se fait critique littéraire pour deux sociétés d’édition en parallèle à l'enseignement. C’est au début des années 70 qu'elle s'associe à une UV clandestine sur la sexualité de la femme sous la houlette de la philosophe Luce Irigaray. Le saviez-vous ? Elle est à l'initiative du groupe Psychanalyse et Politique, courant fondateur du Mouvement de libération des femmes, le MLF. A la fin des années 60, Antoinette Fouque rencontre Jacques Lacan.

Antoinette Fouque, une grande militante et des mouvements

Antoinette Fouque a lutté toute son existence pour faire progresser le droit des femmes. L’Alliance des femmes pour la démocratie nait à l’initiative d’Antoinette Fouque lorsqu'elle rentre d'Amérique en 1989. Le MLF, mouvement de libération des femmes,) a été fondé afin d'éviter toute récupération.