Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque - Site Archives

Logiquement, Antoinette Fouque (cliquez maintenant) a pris part à différents livres collectifs et à de multiples entretiens. La théoricienne n'est pas en accord avec l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. Antoinette Fouque fait naître le mot "féminologie", puisqu'elle exécre les "-isme" qui réfèrent à une doctrine. En 2013, elle est à l'initiative de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui raconte quarante siècles de création des femmes.

Une figure et des mouvements féministes

Le droit des femmes fut le principal combat de la vie d'Antoinette Fouque. A la fin des années 70, Antoinette Fouque et d'autres activistes décident d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes comme une association. Avec l’appui de plusieurs militantes, la jeune femme lance le Mouvement de Libération des Femmes. Dans le but de parer toute récupération, le Mouvement de libération des femmes a vu son nom déposé.

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Antoinette Fouque constate à quel point les femmes ne tiennent qu'une place mineure dans le domaine de l’édition à force de coudoyer les cercles littéraires de la capitale. Elle inaugure une première boutique parisienne dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés et y propose toute la littérature féminine du moment. Les lecteurs ont découvert de multiples écrivains grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui met en avant plus de six cents ouvrages consacrés à la réflexion des femmes.

C’est au début des années 70 qu’Antoinette Fouque participe à des débats au sujet de la sexualité de la femme avec Luce Irigaray, psychanaliste féministe. Etiez-vous au courant ? Elle est à l'initiative du groupe nommé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF. Antoinette Fouque a travaillé dans l'enseignement après des études universitaires en Lettres.

Dans l'hémicycle européen, Antoinette Fouque assure la vice-présidence de la commission des droits de la femme. L'AFD se bat pour la parité. L'AFD fondée par la militante est plus que jamais active et soutient la gauche, qui relaie le combat des femmes.. Durant le bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme, Antoinette Fouque crée l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie.